Crise de goutte – Apaiser la douleur avec de la glace

  • Remèdes naturels
  • 17 Avril 2020
  • 2 commentaires

La goutte est une forme d’arthrite inflammatoire qui touche toutes les articulations du corps : coudes, poignets, mains, doigts, genoux, chevilles, coup-de- pieds, talons, orteils.

Une crise de goutte démarre souvent la nuit. Elle se manifeste par une articulation enflée, rouge ou violine, chaude et très douloureuse. Lors d’une crise de goutte, l’inflammation commence le plus souvent au niveau du gros orteil. Au fil du temps, l’inflammation peut attaquer les autres articulations. La douleur pulsatile est perçue comme une fracture des os ou une morsure. La crise de goutte provoque des douleurs au pied qui contrarient la marche et empêchent de dormir. Même le contact d’un drap sur l’articulation enflammée peut devenir insupportable.

En présence de fièvre plus ou moins modérée (39° C) et de frissons, on peut craindre une infection articulaire.

Une crise de goutte dure quelques jours et peut se prolonger quelques semaines. Il est observé que les premières crises de goutte sont plus courtes et souvent moins intenses que les suivantes.

Il est établi que la chaleur soulage l'arthrose, mais que la thérapie par le froid soulage les crises de goutte et atténue les douleurs associées.

Apaiser la douleur de la crise de goutte avec de la glace

   

Pour apaiser la douleur, le premier traitement d’urgence que vous pouvez mettre en place consiste à poser une poche de glace sur l’articulation douloureuse. Recouvrez la poche de glace d’un linge propre avant de l’appliquer sur l’articulation. Cela permet d’éviter la sensation de brûlure associée au froid. La thérapie par le froid a une action analgésique sur la douleur.

Laissez la poche en place pendant 10 minutes, à raison de 3 à 4 applications par jour. Bien sécher l’articulation après chaque application.

Lire aussi => Crise de goutte et alimentation – Quels liens ?

Crise de goutte – Mettre au repos l’articulation

Le pouvoir anti-douleur de la thérapie par le froid permet de soulager une crise de goutte et d'atténuer les douleurs associées.

La prise en charge d’une crise de goutte nécessite toujours la mise au repos de l’articulation touchée, en l’occurrence le pied. Lorsque l’inflammation touche le poignet, une orthèse peut être posée pour soulager l’articulation enflammée.

Le traitement de la goutte vise deux objectifs : faire disparaître l’inflammation et réduire le taux d’acide urique. Ce traitement permet de prévenir les récidives et d’éviter les complications éventuelles.

Lire aussi => Cinq remèdes naturels pour soulager une crise de goutte

Si vous n’avez plus de crise de goutte, n’arrêtez pas votre traitement médicamenteux sans l’avis de votre médecin traitant.